Accueil > Courts > Court de la semaine : Britannia - Joanna Quinn

Court de la semaine : Britannia - Joanna Quinn

samedi 20 septembre 2014, par Lucile Bourliaud

Le court métrage de la semaine nous offre un cours d’histoire en accéléré : cinq minutes pour retracer plusieurs centaines d’années de conquêtes britanniques. Le résultat, détonant, est tout sauf politiquement correct !

Joanna Quinn est un grand nom de l’animation anglaise. Son coup de crayon est immédiatement reconnaissable, tout comme son humour féroce qui sévit depuis les années 80. Outre-Manche, on a pu voir son travail à la télévision (les publicités pour le papier toilette Charmin !). Mais son talent prend toute sa mesure dans ses œuvres personnelles, scénarisées par son compagnon Les Mills. Britannia est un cas à part dans sa carrière. Le film, qui date de 1993, était une commande de la chaîne de télévision Channel 4.
Sujet : l’impérialisme britannique. Liberté : totale.
Et c’est un cours d’histoire très irrévérencieux que nous offre l’artiste. Elle utilise le bulldog comme symbole d’une Angleterre avide, imbue d’elle-même, prête à tout pour étendre son territoire et son pouvoir. Véritable satire politique, le film n’est pas tendre avec les « grands » de ce monde. Les métaphores visuelles qu’il recèle sont de vraies trouvailles qui permettent de pointer du doigt les paradoxes d’une nation qui n’est plus aujourd’hui, selon Joanna Quinn, qu’un inoffensif petit caniche.
Drôle et cruel, Britannia ne caresse pas dans le sens du poil.

Film - Britannia from Beryl Productions International on Vimeo.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.