Accueil > Critiques > La Dream Team - Guillaume Coulaud pour A Voir A Lire

La Dream Team - Guillaume Coulaud pour A Voir A Lire

mardi 20 mars 2018, par Guillaume Coulaud

Un "feel-good movie" footballistique dépourvu d’inventivité et n’échappant pas aux clichés.

Un "feel-good movie" footballistique dépourvu d’inventivité et n’échappant pas aux clichés.

L’argument : Maxime Belloc est un grand joueur de football, le meilleur buteur du championnat.Dans un geste de colère il se brise la jambe...Son agent le contraint de se mettre au « vert » le temps de sa convalescence chez son père à qui il ne parle plus depuis 15 ans. Là-bas, à sa grande surprise, Maxime va redécouvrir le sens des valeurs… et de la famille !

Notre avis : Le filon sur lequel joue La Dream Team, calque de celui de bon nombre de comédies que nous sert le cinéma français à longueur d’années, est somme toute assez simple. Il consiste à mettre ensemble deux incarnations de stéréotypes issus du formatage télévisuel afin de délivrer un message qui se voudrait fédérateur mais qui manque cruellement de justesse. Dans le cas qui nous intéresse, nous avons d’un côté, Maxime Belloc, footballeur, star du PSG, riche à millions, arrogant à souhait, véritable symbole bling bling. De l’autre, son village d’enfance, patelin berrichon répondant trait pour trait à l’idée que se fait le JT de 13H de TF1 de la campagne avec son décor bucolique et ses habitants si sympathiques. C’est une énième frasque qui conduit notre diva du ballon rond à retourner vers ses origines, retrouvant un mode de vie auquel il a tourné le dos depuis 15 ans et un paternel, agriculteur vieille école et entraîneur de l’équipe locale, très peu décidé à l’accueillir à bras ouvert. (...)

La suite sur A Voir A Lire !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.