Accueil > Reviews & Previews > Standard reviews > HERO CORP

HERO CORP

lundi 11 avril 2011, par Kwet

En France, les fans de séries télé se sont fait une raison : la plupart des bonnes séries ne sont pas de chez nous. Le paysage télévisuel français a effectivement tendance à nous fournir une quantité incommensurable de choses inqualifiables en prime-time, sous prétexte que ça plait à l’audimat, monstre vénal pour qui le mot scénario n’est qu’un lointain et vague souvenir...
Heureusement ces dernières années ont vu éclore plus ou moins difficilement quelques perles, et Hero Corp en fait définitivement partie.

L’histoire commence quand John (Simon Astier) débarque dans un petit village perdu en Lozère afin d’assister à l’enterrement de sa tante Mary (Agnès Boury). Mais ce village n’est pas un simple coin perdu, ses habitants sont loin d’être de classiques villageois, et sa tante n’est pas aussi morte qu’annoncé... En effet, cet endroit est en fait un lieu de retraite pour Super-Héros vieillissants ou défaillants, ou aspirant tout simplement à retrouver une vie plus calme suite à la grande guerre qui vit s’affronter les Super-Héros de l’agence Hero Corp et les Super-Vilains.
Et justement, le plus grand d’entre eux, le terrible The Lord, a réapparu alors qu’on le croyait mort, et il semblerait que John soit destiné à le combattre et à sauver les villageois qui ont pour seule défense leurs pouvoirs tout moisis... John va devoir tout apprendre sur les Super-Héros (en composant avec leurs personnalités ... particulières !) et sauver le monde alors qu’il n’avait jusque là aucune idée de l’existence même de tout ça !

La série compte deux saisons, la première diffusée en octobre 2008 sur Comédie ! et en juillet 2009 sur France 4, la deuxième en janvier 2010 sur Comédie ! et juillet 2010 sur France 4. Si vous avez raté leur diffusion, je ne saurais que trop vous conseiller de vous jeter littéralement sur les dvds de cette petite merveille. Simon Astier et Alban Lenoir ont créé là une série drôle et très bien faite, servie par des acteurs toujours justes, drôles et même émouvants. Inspirée de l’univers BD et comics, les codes du genre sont là, des identités secrètes aux costumes délirants en passant par les poses « regard au loin et port de tête héroïque » et les pouvoirs plus ou moins puissants, plus ou moins utiles d’ailleurs... On retrouve d’ailleurs même la forme des comics dans les génériques et dans la série sous l’aspect d’ « archives historiques » d’Hero Corp.
Malgré un très grand succès rencontré notamment sur internet, le producteur Comédie ! ne semblent pas enclin à poursuivre avec une 3e saison, prétextant trop peu d’audience (et tandis que revoilà ce vilain audimat), mais Simon Astier a affirmé vouloir aller au bout de son histoire quelque soit la forme qu’elle prendrait.

Comme tous les fans j’attends ça avec une impatience non dissimulée, car cette série fait partie de celles qui m’ont réconcilié avec la télévision française, comme Kaamelott (encore un Astier tiens, je pense qu’on peut envisager une étude très scientifique sur le gène du talent).

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.