Home > Festivals > Todd Solondz Dark Horse -Première à Paris Cinéma

Todd Solondz Dark Horse -Première à Paris Cinéma

Tuesday 3 July 2012, by Kwet

On a tous dans notre entourage cette personne qui est pour nous le loser absolu. On l’aime quand même mais bon. Un jour il faudra qu’on lui dise qu’il parasite.
On a tous dans notre entourage cette fille complètement dépressive, qui semble porter tout le poids de sa vie et des malheurs de celles des autres sur les épaules. On l’aime quand même mais bon, c’est pas la plus drôle en soirée.

Et bien là, ces deux-là se rencontrent.

Et s’en suit une cascade de situations délirantes, grotesques et invraisemblables, et pourtant si quotidiennes et même parfois tragiques. Todd Solondz en présentant le film nous avait prévenu : c’est la comédie la plus triste qu’il ait faite.
Et on passe effectivement par tous les états possibles face à Abe, ce grand bonhomme à qui l’on adresserait peut-être même pas la parole s’il se présentait à nous, tant il est insupportable, tant il est extrême et totalement perdu. Mais c’est aussi pour toutes ces raisons qu’on le suit et que l’on rit, et c’est toujours pour ces raisons qu’on finit par s’attacher et par s’émouvoir.

L’humour est noir et grinçant, l’image est toujours juste et colorée, mêlant les délires à la réalité avec une fluidité étonnante, et les acteurs excellents, avec une mention toute personnelle à Selma Blair que j’ai vraiment découverte ici, et à Christopher Walken qui arrive à se glisser là où je ne l’attendais absolument pas !

Any message or comments?

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post

This form accepts SPIP shortcuts [->url] {{bold}} {italic} <quote> <code> and the HTML code <q> <del> <ins>. To create paragraphs, simply leave blank lines.