Accueil > Festivals > La Cérémonie de Clôture – Festival de Clermont-Ferrand 2013

Clermont-Ferrand 2013

La Cérémonie de Clôture – Festival de Clermont-Ferrand 2013

samedi 9 mars 2013, par Clotilde

Le Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand 2013 ferme ses portes avec la remise des Prix durant la cérémonie de clôture. Quelques extraits et interventions sont retransmises ci-dessous.

Il est déjà temps de repartir, bien que quitter Clermont-Ferrand, après toutes ces belles rencontres humaines et cinématographiques, soit amer pour beaucoup d’entre nous.
Je prépare déjà mon petit Top5 de films, mes merveilles de l’édition 2013, tout en pensant à toutes ces perles qu’il m’a été impossible de voir, faute de temps.
La Cérémonie de Clôture vient adoucir ce sentiment d’amertume, en allumant quelques-unes de ces lumières du court-métrage, visibles grâce au travail intense de l’association « Sauve qui peut le court-métrage », organisatrice du Festival.

N° 7 : La Cérémonie de Clôture – Festival de Clermont-Ferrand 2013

Les portes de la grande salle "Jean Cocteau" se sont ouvertes, et l’attente a commencé à Clermont-Ferrand. Saurez-vous deviner les raisons de cette ambiance bleutée ?

A l’image de l’affiche réalisée par Theodore Ushev pour cette édition 2013, les sièges de la cérémonie de clôture attendaient que les différents intervenants prennent place...

Les uns et les autres sont arrivés peu à peu.

Puis, Antoine Lopez, co-fondateur du Festival, a ouvert la cérémonie.

NDLR : Antoine Lopez a porté les combats de l’équipe organisatrice du Festival, depuis sa création jusqu’à l’édition 2013. Il fêtait donc sa dernière année de présence dans les coulisses et sur la scène de l’évènement... mais on peut espérer qu’il restera dans les parages... :)


Après avoir remis un prix particulier « 35ème anniversaire » à « Ceux qui passent » réalisé par Morgane Derriennic Long et produit par Chloé Gosselin, élèves en école de cinéma, nous avons appris les résultats du vote des internautes qui a récompensé « Une poignée de roupies » (de Hannes Gieseler) ainsi que la Nomination de « Skok » (réalisé par Kristina Grozeva et Petar Valchanov) aux European Film Awards.

La Remise des Prix était lancée.

Tout d’abord la remise du Prix Télérama, représentant de la Critique de Cinéma, a honoré “Avant que de tout perdre”, réalisé par Xavier Legrand.

Le Prix du Rire Fernand Raynaud a ensuite été remis à Eric et Rose Turpin pour “Helmut”.

Après cela, une intéressante récompense a été donnée : le Prix Procirep du Producteur, décerné cette année à la société Mezzanine Films. C’est en effet assez rare de voir une société de production récompensée et soutenue par la profession. C’est une touche originale du Festival qui fait ainsi la part belle à toutes les strates de la création cinématographique. Le gagnant se voit non seulement remettre une dotation par la Procirep mais aussi il bénéficie d’une grande chance : il pourra présenter une « carte blanche », un programme complet de films, lors du prochain Festival de Clermont-Ferrand.

Mathieu Bompoint, de Mezzanine Films a pris la parole pour remercier le Festival de Clermont-Ferrand et la Procirep, il présentera sa carte blanche en 2013, soit la dixième année de l’existence de sa société et sic « ce sera l’occasion d’un bel anniversaire ».

Le prix des Médiathèques suit avec une intervention visuelle des Responsables de Médiathèques absolument savoureuse…

Le film ainsi célébré est « La fille du mur » (« Girl of Wall »), réalisé par Yuji Harada !

Pour toute la cérémonie, la traduction est assurée par Laurent Crouzeix, membre de l’équipe organisatrice du Festival, responsable entre autres du Forum "Euro Connection", passerelle pour la coproduction Européenne.

La chaîne Canal Plus est très active dans la sauvegarde du court-métrage, et procède chaque année à l’achat de courts-métrages au sein du Festival de Clermont-Ferrand. Trois achats sont mis en avant avec :

Les Prix Canal  : un pour la compétition française, le deuxième pour la compétition labo et le dernier pour la compétition internationale.

« Swing absolu » de François Choquet, « Rauch und spiegel » de Nick Moore et « A pretty funny story » d’Evan Morgan ont ainsi été récompensés. Ce dernier (Evan Morgan) nous fait part de sa joie.

Et ce fut le tour des Jurys Jeunes ! Pour les Prix de la Jeunesse.

Les deux groupes, Jury Jeune Compétition Française et Jury Jeune Compétition Internationale, ont fait des remises de prix remarquables et remarquées !

Tout d’abord, le Jury National avec une remise de prix en confettis…

L’heureux réalisateur n’est autre que Xavier Legrand, toujours pour “Avant que de tout perdre”.

Le Jury International a enchaîné avec un sketch comique pour honorer…

« Welcome and… our condolences » par le réalisateur israélien Leon Prudovsky.

NDLR : ”Water Project” est un programme de courts-métrages israélo-palestiniens qui a été diffusé au sein du Festival 2013.

Ce fut le tour des Prix d’Interprétation, dotés par l’ADAMI. Pour la meilleure comédienne, Madalina Constantin dans « Solitudes ».

Pour le meilleur comédien, Finnegan Oldfield dans « Ce n’est pas un film de cow-boys ».

Les mentions ont ensuite été annoncées par les différents jurys : National, Labo et International. Dix films ont été honorés. Entre autres, « Nos jours, complètement, doivent être illuminés » de Jean-Gabriel Périot, a reçu la mention « Depardon ». La liste complète est disponible sur le site du Festival.

Le réalisateur indien Umesh Kulkarni a prononcé un court discours avant de citer les films auxquels ont été attribuées les Mentions du Jury International.

Le Prix de la Première Oeuvre de fiction a été attribué à « Cadavre exquis » de Léa Mysius, qui nous fait part de sa double première fois.

Le Prix du Meilleur film d’Animation Francophone a aussi été remis à une réalisatrice présentant son premier film : Céline Devaux pour « Raspoutine ».

Et le Prix du Meilleur Film d’Animation International a été attribué à Patrick Bouchard pour « Bydlo ».

Ont suivi le Prix de la Meilleure Photographie, attribué à Léo Hinstin (« Ce chemin devant moi » et « Lisières »), et le Prix de la Meilleure Musique Originale, qui est annoncé par Roland Nguyen, représentant du Jury National…

…pour honorer l’étrange « Tram », réalisé par Michaela Pavlatova et surtout, composé par Petr Marek. On vous laissera découvrir les sensuelles images qui vont avec la musique…

Le Prix de l’ACSE (Agence pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances) a ensuite été remis à Franco Lolli pour le remarquable « Rodri ». Il est annoncé par Sylvie Granotier, représentante du Jury National.

Ont ensuite été remis les très attendus Prix du Public :
Xavier Legrand pour « Avant que de tout perdre » en Compétition Nationale :

Et Sergio Oksman pour « Une histoire pour les Modlin » en Compétition Labo :

Pour la Compétition Internationale, Monsieur Serge Godard, Maire de Clermont-Ferrand, a remis le trophée, le « Vercingétorix » du Festival, à Shane Atkinson, réalisateur de « Penny Dreadful ».

Ce fut le tour des Prix Spéciaux des Jurys :
Pour la compétition Nationale, Monsieur Roland Blanchet, vice-Président du Conseil Général du Puy de Dôme, a remis le Vercingétorix à l’élu du Jury National : Fabien Gorgeart pour son film « Le sens de l’orientation ».

Pour la Compétition Labo, c’est Luis Urbano pour « Sizigia » qui reçoit le Prix. Il a enregistré un message de remerciements que nous écoutons.

Pour la Compétition Internationale, le film « Qurban » a reçu le trophée. Le réalisateur Anar Abbasov étant absent, c’est le Président du Festival, Jean-Claude Saurel, qui est chargé de la lecture du message de remerciement envoyé par le réalisateur.

Enfin, les Grands Prix ont été attribués !

Représentant le jury de la Compétition Nationale, Sylvie Granotier vous annonce le grand vainqueur de ce festival :

En Compétition Labo, c’est Anja Struck qui représente son jury pour remettre le Grand Prix :

En Compétition Internationale, et pour terminer la cérémonie, le Grand Prix est annoncé par Reza Sarkenian, représentant du Jury qui a élu le film, et remis par René Souchon, Président du Conseil Régional d’Auvergne :

Le Grand Prix du Jury International est attribué à Izabel Acevedo pour « Para armar un helicoptero » qui est représentée par sa comédienne, Angeles Cruz.

La traduction d’Angeles Cruz est assurée par Yanette Shalter.

Ce n’est qu’un au revoir, nous nous retrouvons l’année prochaine pour une nouvelle édition (du 31 janvier au 8 février 2014) toujours aussi riche et savoureuse !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.