Accueil > Festivals > La Cérémonie de Clôture – Festival de Clermont-Ferrand 2015

La Cérémonie de Clôture – Festival de Clermont-Ferrand 2015

lundi 9 février 2015, par Clotilde

C’est déjà la fin du millésime clermontois 2015.
C’est toujours un plaisir de découvrir toutes ces saveurs, testées et approuvées à la Brasserie du Court, puisque Mydylarama s’y exprime comme partenaire du Festival de Clermont-Ferrand, pour la deuxième année consécutive déjà.

C’est déjà l’heure de la cérémonie de clôture... Atterrissage imminent !

Petite ambiance de la soirée : décontractée.

Rapidement, commencent les annonces des prix du vote des internautes, Prix Brèves Digitales avec Orange, pour One man, eight cameras de Naren Wilks et la nomination du saisissant film israëlo-palestinien Smile, and the world will smile back réalisé par Abdelkarim Al-Haddad, Ehab Tarabieh, Yoav Gross, Diaa Al-Haddad, Shada Al-Haddad et Ahmad Al-Haddad, pour les European Film Awards.

Vient le prix Télérama attribué à Vous voulez une histoire ? de Antonin Peretjako. Après avoir ouvert des pots de confettis pour exprimer sa joie, le réalisateur nous offre une surprenante prestation de magie en pleine remise des prix !

Tarim le Brave contre les Mille et Un Effets de Guillaume Rieu reçoit le Prix du Rire Fernand Raynaud. Nous l’avons interviewé sur la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/tarim-le-brave/

Le prix Procirep du Producteur a - enfin ! - été décerné à Takami Productions ! Ils évoquaient avec nous l’an dernier leurs envies de recevoir cette belle reconnaissance de leurs pairs.
http://mydylarama.org.uk/spip.php?article192
Ils présentaient cette année le magnifique Aissa, un court réalisé par Clément Tréhin-Lalanne, que nous avons interviewé sur la Brasserie, l’interview sera publiée bientôt ! L’année prochaine, Takami pourra donc présenter une sélection carte blanche au Festival de Clermont-Ferrand !

Cette année, c’est Envie de Tempête qui a présenté sa carte blanche au sein du Festival, producteur entre autres des films de Jean-Gabriel Périot et de Sébastien Betbeder... Deux sociétés de production à suivre pour leur caractère de dénicheurs de talents !

Arrive le prix des Médiathèques. C’est Thread de Virginia Kennedy qui est récompensé et sera disponible pendant un an dans les Médiathèques d’Auvergne, la Région du court métrage par excellence.

C’est le moment des Prix Canal. Canal Plus est un grand fidèle du Festival de Clermont-Ferrand. La chaîne récompense un film par compétition et organise le traditionnel rendez-vous avec les festivaliers du jeudi soir, pour une grande soirée Canal Plus. Un bel événement chaque année, mais aussi la tradition du désastre du vendredi matin pour tous les rendez-vous professionnels envisagés.

La chaîne s’est ainsi liée cette année à Ser e voltar de Xacio Baño pour la compétition labo, De Smet de Wim Geudens et Thomas Baerten pour la compétition internationale et Le dernier des Céfrans de Pierre-Emmanuel Urcun pour la compétition française. Nous avions interviewé Le dernier des Céfrans pour la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/le-dernier-des-cefrans/


Pascale Faure de Canal+ avec l’équipe du Dernier des Céfrans.

Pour De smet - touchante comédie mettant en scène trois frères célibataires vieillissants ensemble, se retrouvant à faire face à ce bouleversement soudain du quotidien que peut être l’amour - nos collègues de la Brasserie du Court ont interviewé le co-réalisateur Thomas Baerten, à voir bientôt en ligne...

Nous avions interviewées Pascale Faure de Canal Plus avec Hélène Vayssières d’Arte France sur leur métier l’an dernier :

http://labrasserieducourt.com/portraits-a-la-carte-1-le-metier-de-distributeur/

Les jurys étudiants prennent à présent la parole.
Le jury étudiant international a attribué son Prix de la Jeunesse à Futile Garden de Ghazaleh Soltani.

Le jury étudiant national a attribué son Prix de la Jeunesse à Perrault, La Fontaine, mon cul ! de Hugo P. Thomas, Ludovic Boukherma et Zoran Boukherma. Nous avons interviewés les trois réalisateurs de Perrault, La Fontaine, mon cul ! sur la Brasserie du Court avec Marielle Gautier, leur co-réalisatrice pour Ich bin eine Tata : http://labrasserieducourt.com/le-court-du-jour-8-perrault-la-fontaine-mon-cul-et-ich-bin-eine-tata/

Les prix d’interprétation sont ensuite dévoilés.
Le jeune comédien chargé du rôle de jury, prenant la parole pour l’Adami, déplore à raison l’absence de comédiennes à l’écran dans la sélection française du festival cette année, mais salue l’interprétation de Julie Chevallier pour son rôle dans Ton coeur au hasard et lui remet le prix d’interprétation féminine. Très émue, elle ouvre son carnet rose au public et remercie l’équipe du film.

Pour le prix d’interprétation masculine, il revient au rayonnant Daniel Vannet, comédien de Perrault, La Fontaine, mon cul ! et de Ich bin eine Tata.

Les trois jurys présentent leurs mentions. Heureusement, il y a une limite au nombre de mentions que peuvent accorder les jurys... Citons tout de même Jonathan Couzinié pour son rôle dans Ton coeur au hasard. Le palmarès complet est disponible sur le site du Festival : http://www.clermont-filmfest.com/index.php?m=128

Après cela, le prix de la première oeuvre de fiction est attribué à Son seul de Nina Maïni qui nous a fait le plaisir de répondre à nos questions sur la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/son-seul/

Ensuite sont remis les prix du meilleur film d’animation, Deep space de Bruno Tondeur pour les francophones et Somewhere down the line de Julien Regnard pour la sélection internationale.


L’annonce de Deep Space de Bruno Tondeur pour le Prix de l’Animation Francophone.

Après quoi, le Prix de l’ACSE (Agence pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances) revient à Leftover de Tibor Bànòczki et Sarolta Szabo avec qui nous avons parlé nourriture à la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/leftover/

Sont ensuite décernés le Prix de la Meilleure Photographie à Anaïs Ruales Borja pour Burundanga avec qui nous avons échangé sur la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/burundanga/

et le Prix de la Meilleure Musique Originale attribué à Black Diamond de Samir Ramdani.

On s’approche maintenant des prix les plus attendus de la soirée, la tension monte.
Voici venir les choix des abonnés du Festival, pour le Prix du Public :

Guy Moquet de Demis Herenger pour la compétition nationale. Demis Herenger a échangé avec nous sur ses intentions scénaristiques avec Guy Moquet... l’interview sera publiée prochainement !

Pour la compétition labo, c’est le docu-fiction S de Richard Hajdú. Nos collègues de la Brasserie du Court ont interviewé son réalisateur pour plus de clarté sur le réalisme du film : http://labrasserieducourt.com/le-court-du-jour-7-s-de-richard-hajdu/

Et pour la compétition internationale, le prix va au sublime Père de Lofti Achour. Une vraie merveille.

Voici venir les prix spéciaux du jury :
En compétition nationale, encore Guy Moquet de Demis Herenger.
En compétition internationale, Minsu Kim in Wonderland de Chan-yang Shim.


Chan-yang Shim reçoit son prix.

Et en compétition labo, Cams de Carl-Johan Westregård.

Enfin, tombent les Grands Prix du Festival :
C’est le voyage avec Ton coeur au hasard de Aude-Léa Rapin qui est récompensé pour la compétition nationale. La réalisatrice répondait à nos questions sur la Brasserie : http://labrasserieducourt.com/ton-coeur-au-hasard/

La compétition labo honore Sieben Mal am Tag Beklagen wir unser Los und Nachts stehen wir auf, um nicht zu träumen de Susann Maria Hempel.

Après avoir exprimé son ravissement de recevoir ce prix, Susann Maria Hempel tente de quitter la salle à la vitesse de l’avion.

Et pour finir, la réalisatrice Tan Chui Mui prend la parole pour remercier le festival et nous propose d’entendre le discours qu’elle avait prévu de faire en 2009 pour le succès de son film Everyday Everyday, qui eut le Grand Prix... plaisanterie bien sûr, dernière touche d’humour de cette cérémonie de clôture.

Le Grand Prix du Jury International est donc décerné à Hole de Martin Edralin.
Les confettis fusent. Fin du show !

Rendez-vous est donné pour 2016 !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.