Accueil > Shorts > Court de la semaine : Skinningrove - Michael Almereyda

Court de la semaine : Skinningrove - Michael Almereyda

Court de la semaine : Skinningrove - Michael Almereyda

samedi 19 juillet 2014, par Lucile Bourliaud

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Cette semaine, Mydylarama attire votre attention sur Skinningrove de Michael Almereyda, lauréat d’un prix du Jury à Sundance en 2013. Remarquable court sur la vie solitaire et hors du temps d’un village du nord de l’Angleterre, il révèle les travaux du photographe Chris Killip. Le film est disponible en ligne (lien plus bas).

Skinningrove est un petit village anglais, au nord du Yorkshire. Isolé, indépendant, hostile à toute présence étrangère, il traîne un certain nombre de rumeurs derrière lui (ce serait là, paraît-il, que les gens "mangent leurs enfants").

Le photographe anglais Chris Killip a documenté dans les années 1980 le quotidien de ses habitants, des pêcheurs, et nous présente dans ce film une quarantaine de clichés, pour la plupart inédits.

Le réalisateur Michael Almereyda a opté pour un dispositif minimaliste : installé derrière son ordinateur, éclairé par une lampe globe terrestre du meilleur goût, Chris Killip fait défiler les photos et les commente. Il nous parle de ces hommes et de leur fascination pour la mer, de la dureté du quotidien, des bagarres au pub, des amitiés adolescentes.

Malgré son aspect improvisé le récit se construit peu à peu, des personnages récurrents apparaissent et grandissent sous nos yeux. Au fil des années, le photographe multiplie les séjours à Skinningrove et les habitants l’apprivoisent, apprennent à lui faire confiance. Les images capturent alors des morceaux de vie à la fois intimes et anodins.

Le film est lyrique dans sa façon de sublimer le quotidien. La mer est omniprésente, belle et menaçante. Les commentaires de Chris Killip, eux, sont factuels et lapidaires, comme par respect pour les souffrances dont il a été le témoin discret. Chez lui, comme chez le spectateur, l’émotion naît par surprise – pudique, et d’autant plus saisissante.

Ce documentaire a gagné un prix du jury au festival de Sundance 2013.


Il est visible en entier ici :

http://www.imdb.com/video/wab/vi3745097241/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.